GTD(r) : Une organisation personnelle Agile ?

16 06 2007

J’ai acheté récemment le livre de David Allen, Getting Things Done (en anglais). David Allen est consultant depuis de longues années en organisation personnelle. GTD est donc une façon d’organiser son quotidien, aussi bien professionnel que personnel, dont le but principal est d’être le plus productif possible sans stress ! Ce qui m’amène à en parler sur ce blog, c’est l’approche pragmatique de GTD pour gérer ses projets, dans laquelle on retrouve des façons de faire proches des démarches Agiles.

Je ne vais pas rentrer dans le détail de son fonctionnement, je n’ai pas encore assez de recul pour en parler de façon sérieuse. Je ne cherche pas non plus à faire ici une analogie exacte, mais plutôt à montrer que des méthodes d’organisation reconnues pour leur efficacité partagent des façons de faire communes :

  • Un projet (notion très large dans GTD) n’est pas planifié intégralement dès son recensement. David Allen préconise de travailler la vision du projet terminé, de façon à clarifier les aspects/buts/axes qui permettront ensuite de choisir les meilleures actions à entreprendre. C’est une façon agile d’aborder un projet, les fonctionnalités d’un produit logiciel pouvant être assimilées à des buts du projet du point de vue utilisateur, et les contraintes business à des axes pour le client.
  • Tout ce qu’il reste à faire est révisé de façon très régulière, soit à des intervalles de temps donnés (jour, semaine, mois, année), soit lorsque le contexte s’y prête le mieux (en déplacement, chez soi, etc.). On retrouve ici l’approche itérative (revues de sprint, de release), à laquelle s’ajoute l’adaptation à un contexte changeant d’une minute à l’autre, ce qui n’est pas exactement le cas du développement logiciel.
  • La pratique fondamentale est de se focaliser sur la prochaine action, concrète et matérielle, pour faire avancer d’un pas un projet. C’est une façon de voir qui se rapproche des tâches à l’intérieur d’une itération.
  • Tout ce qui est “à traiter” est intégré dans le système, quelle que soit sa nature (idée générale sur un projet, action à faire, notes à traiter, magasines à relire, etc.). On peut rapprocher cet approche de l’accueil positif du changement dans les méthodes Agiles.
  • Enfin, le but principal de GTD est d’avoir “l’esprit calme comme l’eau” (mind like water, désolé pour la traduction hasardeuse). Toute “perturbation” est systématiquement intégrée dans un système de gestion auquel on fait confiance. Dans le moment présent, on reste concentré sur la tâche qu’on est en train de réaliser. Le même principe se retrouve dans les sprints de Scrum, aucours desquels rien ne doit perturber l’équipe (rôle du ScrumMaster et de la planification Agile).

Si vous voulez en savoir plus sur GTD, vous pouvez consulter l’article de Wikipedia {fr}, ou tout simplement acheter le livre dont vous trouverez les références sur le site de David Allen. Ce livre coûte une dizaine d’euros chez Amazon France.


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire




Parse error: syntax error, unexpected '/' in /mnt/106/sda/6/e/prog13/wp-content/themes/freshy/footer.php on line 18